La SCELF, Société Civile des Editeurs de Langue Française.

Société Civile des Editeurs de Langue Française

CONNEXION       FAQ


Titre :

Des femmes en noir

Auteur:

LACASSAGNE Anne-Isabelle

Editeur:

Le Rouergue

Lieu:

Région parisienne

Durée :

Quelques mois

À la mort d’un vieux prêtre, les responsables de son diocèse découvrent qu’il s’agissait d’une femme. Consterné, l’évêque fait mener une enquête en toute discrétion. Le père Bernard-Marie et la juriste Charlotte, malgré leurs opinions divergentes sur le sujet, vont tenter de comprendre comment, pourquoi et avec quelles complicités une telle supercherie a pu être possible.

Prêtre discret et apprécié de ses ouailles, c’est à sa mort que le père Pascal Foucher défraie la chronique. Sans que personne ne semble s’être douté de rien, celui qui exerçait paisiblement sa vocation depuis des années se révèle être une femme. Outré d’une telle imposture, l’évêque du diocèse décide de diligenter une enquête, chargeant un prêtre plus jeune et la chancelière de l’évêché de comprendre comment, pourquoi et avec quelles complicités une situation aussi incongrue a pu être possible. Le père Bernard-Marie, aussi ardent qu’austère, et Charlotte, la juriste qui aime son Église passionnément sans s’aveugler sur ses faiblesses, ont beau avoir des visions divergentes sur la juste manière d’affronter la vérité, ils vont ensemble sonder la vie de Pascal Foucher et rassembler les témoignages de tous ceux qui l’ont, sinon connu, du moins côtoyé. Mais alors que l’un aimerait instruire à charge, l’autre ne peut se défendre d’admirer le courage de celle qui a enfreint l’interdit par passion…

Raison du coup de cœur :

Parce que bien que la question du ministère pour les femmes dans l’Église catholique soit régulièrement posée, on a encore peu écrit à ce sujet, et avec une façon discrète de l’aborder. Œuvre singulière, elle mêle le religieux et la spiritualité au féminisme et à une large réflexion sur la vocation et les limites de chacun, les secrets bien gardés et le jeu des apparences trompeuses. L’auteur interroge avec humour et tendresse la vocation féminine mais aussi les rapports homme-femme dans l’Église d’aujourd’hui, entraînant le lecteur à la réflexion sans jamais en faire trop, dans un style sobre et gai à la fois.